Le diététicien

Une profession récente

La profession de diététicien est une profession encore jeune, plus développée en pays anglo-saxons qu'en pays latins. Elle a commencé au Canada vers 1902-1907. Elle s’est réellement mise en place dans les années 20 aux Etats Unis et au Japon dans les années 30, en Allemagne, en Argentine, aux Pays Bas en 1935, en France en 1949, en Belgique en 1951, enfin au Luxembourg en 80-85.

En France en 1935 Lucie Randoin, chercheur biologiste, élabore les lois de la diététique et en 1945 elle crée des "spécialistes en alimentation rationnelle".
En 1948 , le Professeur Jean Trémolières fonde à l’hôpital Bichât, dans le cadre de l’Institut National d’Hygiène (futur INSERM), une cuisine diététique expérimentale.

Le premier service de diététique a été crée à l’Hôtel Dieu de Marseille en 1952.

Historiquement hospitalière et féminine, la profession de diététicien se diversifie. La pratique en cabinet libéral se développe, le diététicien est alors le plus souvent complémentaire du médecin de ville qu’il soit généraliste ou nutritionniste. Sa présence au sein des collectivités territoriales tend à prendre une place prépondérante en réponse aux différents programmes de prévention de santé publique (obésité de l'enfant, …). Elle s’ouvre peu à peu aux hommes et de nouveaux métiers émergent dans l’industrie agro-alimentaire, ou dans les agences de communication par exemple.