Communiqué du 25 février 2004

Le projet de l'ADLF


L’ADLF, se positionne pour une formation, qui correspond à ce que la majorité de la profession souhaite clairement depuis 20 ans :

  • Obtenir une formation compétitive avec les formations européennes pour permettre l'harmonisation des diplômes et une homogénéité des emplois.
  • Obtenir un seul diplôme de diététicien, et un seul moyen de validation.
  • Remettre à plat la formation sur la forme et le fond.
  • Augmenter qualitativement et quantitativement la formation.
  • Former des professionnels opérationnels dès la sortie des centres de formation initiale.
  • Adapter l’acquisition de compétences aux besoins des professionnels et aux attentes des usagers de soins.
  • Intégrer la réforme des professions de santé, et plus particulièrement celle des professions paramédicales.
  • Définir, pour la profession de diététicien, des champs de compétences spécifiques et complémentaires aux autres professions de santé, et un décret d'exercice de la profession certifié par le ministère de la Santé.
  • Permettre une vraie collaboration entre médecins et diététiciens dans le cadre des transferts de compétences décrits dans le rapport du Professeur Yvon BERLAND.


Il s’agit actuellement d’un positionnement qui engage l’avenir de toute la profession, et pour lequel nous souhaitons avoir votre avis.

Ensuite, quelques années seront nécessaires pour bâtir les futurs programmes et établir des équivalences pour les personnes en poste ayant acquis expériences et savoir–faire.

L’association poursuivra la mise en place de ce projet avec tous les diététiciens, les enseignants, les étudiants et tous les professionnels qui nous soutiennent déjà : les médecins et plus particulièrement les médecins nutritionnistes, ainsi que l’ensemble des professions paramédicales.

Si vous êtes adhérent à l’ADLF, et que vous souhaitez vous investir pour nous aider à mener ce projet, faîtes le savoir en envoyant un courrier de motivation et un CV, à l’intention de la présidente.

Haut de page